Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai longtemps hésité à écrire sur cette bande dessinée. Pourquoi ? Parce qu'elle est pour ainsi dire : déconcertante.

Le style de Florent Maudoux est clairement inspiré du manga. A savoir que très souvent, en manga, le scénariste et le dessinateur ne font qu'un dans la très grande majorité des cas.

Etant lui même auteur et dessinateur, le bonhomme s'est dit qu'adapter un manga dans un format de bande dessinée était forcement la meilleure solution pour un européen (aux origines asiatiques). Bonne pioche.

Comme dans la plupart des mangas, l'histoire se veut très originale, un monde complètement imaginé par son auteur où les bases réalistes sont assez succinctes. (cf. Dragon Ball, Naruto...).

Maudoux nous plonge dans un univers de super héros. Mais ici, pas de Batman, Spider-Man ou autre mutant que nous pouvons lire chez DC et Marvel.

L'univers de Freaks' Squeele est davantage proche d'un monde de sorcellerie où les futurs héros poursuivent leurs cursus afin de décrocher leurs diplômes. Pas sans rappeler Harry Potter à son école des sorciers.

Les références manga comme Dragon Ball, entre autres, sont aussi présentes, ce qui nous offre un assez drôle de mélange.

Comme j'ai pu le dire en intro, ce premier volume est déconcertant, un bon pilote.

Peut être que Florent Maudoux s'est parfois trop laissé guider vers de folles intuitions concernant certains personnages. Il en est de même pour certaines directions prises par rapport au cheminement de l'histoire que l'on peut juger "loufoque".

Ou alors est-ce une réelle volonté d'écrire quelque chose de complètement déjanté, que tout est calculé et réfléchit de la part de l'auteur.

Ou encore, peut être en attendais-je trop ? Dans tout les cas, ce premier volume me pousse à lire le deuxième.

A suivre...

Note : 7/10

Freaks' Squeele Vol.1 Etrange Université
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :